non
Flagstrap Demo



non

Articles Mneseek










Avec Des nerfs d'acier, Philippe Lemaire, au mieux de sa forme, signe l'un de ses meilleurs romans. La Tour Eiffel, dont la saisissante photo de la couverture nous rappelle la spectaculaire construction, en est le séduisant fil conducteur. En ce 130ème anniversaire de sa construction, l'auteur fait revivre, sur un Champ-de-Mars en ébulition, toutes les étapes de ce gigantesque chantier, mené par un Gustace Eiffel déterminé et pugnace, dont l'enthousiasme vient à bout de toutes les oppositions de personnes et de toutes les difficultés techniques. Le décor est planté et, dans l'unité de temps et de lieu de cette construction, l'auteur fait naître et vivre des hommes et des femmes dont les destins, façonnés ou bouleversés par cet immense ouvrage, se croisent et s'entrecroisent au fil des pages.
Progressivement, et c'est tout l'art de l'écrivain, ses personnages prennent de l'épaisseur, affirment leur personnalité et le lecteur entre avec bonheur dans leur intimité profonde. A l'image du héros principal Johan de Winkler, poète puis journaliste de talent, ils se frottent avec des forces sociales avec lesquelles ils doivent composer, et qui parfois les dépassent, pour tenter de se réaliser. Tous n'iront pas jusqu'au bout de leurs désirs et de leurs rêves, parfois broyés en chemin par les dures réalités de la vie. Leurs amours ne sont pas plus faciles et Philippe Lemaire nous restitue avec une grande justesse toute la complexité des ressorts profonds de l'âme humaine et de ses sentiments. Libérées ou amoureuses, ses héroïnes nous émeuvent et nous touchent, en cette fin du XIXème siècle où le féminisme n'est pas encore d'actualité.
Philippe Lemaire c'est aussi une écriture avec des fulgurances qui ponctuent ce roman qu'on ne lâche pas quand on l'a commencé et que le lecteur ainsi relira avec gourmandise pour en apprécier un style aussi efficace qu'élégant... Une écriture, un style au service d'une oeuvre qui s'enrichit de ce seizième roman d'un auteur au faîte de son art.



François Guerraz






www.mneseek.fr (partage de liens internet culturels)




Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir poster une note


triangle















Partager cet article sur facebook :
Facebook share
ou
Partager cet article par email
Conditions Générales d'Utilisation