non
Dernières contributions Le projet Inscription Mon espace Dernières contributions
La culture participative

non


Articles Mneseek

Trajectoire Internet



Peter Doig

Séparation, Edvard Munch



Je me demandais tout à l'heure pourquoi les chansons de Divine Comedy me parlaient tant, pourquoi je les avais tant écoutées (il faudrait écrire une philosophie de la nuit blanche)... Une partie de la réponse tient aux paroles de ces chansons et aux thèmes abordés par Neil Hannon. Prenons l'un d'eux, un qui me touche et qui je pense nous touche tous au plus profond : la déception amoureuse.

Parmi les 19 chansons de Neil Hannon que j'ai sélectionnées (voir l'article 19 chansons de Divine Comedy), les chansons Commuter Love et Time Watching abordent clairement ce thème, c'est le cas aussi, dans une moindre mesure, des chansons Queen of the south ou The frog princess.



COMMUTER LOVE / L'AMOUR DE BANLIEUE



Anglais
Freezing Monday morning
She is waiting for her train to come
I brush past her, smell her perfume
Watch her hair move as she turns to go
She doesn't know I exist
I'm gonna keep it like this
I'm not gonna take any risks this time

She's not like the others
With their papers and their headphones on
She reads novels by French authors with loose morals
She can do no wrong
I wouldn't say I'm obsessed
I don't wanna see her undressed
We can be prince and princess in my dream
And we're dancing
Through the evening
‘Til the morning

She doesn't know I exist
I'm gonna keep it like this
I'm not gonna take any risks this time



Français
Un lundi matin glacial
Elle attend que son train arrive
Je la frôle en passant, sens son parfum
Regarde ses cheveux bouger alors qu'elle se tourne pour partir
Elle ne sait pas que j'existe
Je ne vais pas changer ça
Je ne vais pas prendre de risque cette fois

Elle n'est pas comme les autres
Avec leurs journaux et leurs casques audios
Elle lit des romans d'auteurs français à la morale vague
Elle ne peut rien faire mal
Je ne dirais pas que je suis obsédé
Je ne veux pas la voir nue
Nous pouvons être prince et princesse dans mon rêve
Et nous dansons
Du soir
Au matin

Elle ne sait pas que j'existe
Je ne vais pas changer ça
Je ne vais pas prendre de risque cette fois






TIME WATCHING / REGARDER LE TEMPS



Anglais
When I fall asleep
It could be forever
So I'll never fall asleep again
When I fall apart
Put me back together
And my life will be complete

Maybe it's tonight
Maybe tomorrow night
Next week
Next month
Next year
We've only time to fear

When I fall behind
In the quest for pleasure
I shall treasure this short time with you
We shall not be chained
We shall not be tethered
And we'll never be unkind

Maybe it's tonight
Maybe tomorrow night
Next week
Next month
Next year
We've only time to fear

If I fall in love
It will be forever
So I'll never fall in love
But the moment I can feel that
You feel that way too
Is when I might fall in love with you



Français
Quand je m'endors
Cela pourrait être pour toujours
C'est pourquoi je ne m'endromirai plus jamais
Quand je tombe en morceaux
Rassemble moi
Et ma vie sera complète

Peut-être est-ce ce soir
Peut-être demain soir
La semaine prochaine
Le mois prochain
L'année prochaine
Nous avons juste le temps d'avoir peur

Quand je prendrai du retard
Dans la quête vers le plaisir
Je ferai de ce court temps avec toi un trésor
Nous ne serons pas enchaînés
Nous ne serons pas attachés
Et nous ne serons jamais méchants

Peut-être est-ce ce soir
Peut-être demain soir
La semaine prochaine
Le mois prochain
L'année prochaine
Nos avons juste le temps d'avoir peur

Si je tombe amoureux
Ce sera pour toujours
C'est pourquoi je ne tomberai jamais amoureux
Mais le moment où je peux sentir
Que tu tu ressens ça aussi
Est le moment où je pourrais tomber amoureux de toi



Deux chansons bien mélancoliques, certainement parmi les plus mélancoliques de Divine Comedy. Commuter Love est le discours intérieur d'un garçon tombé sous le charme d'une femme et qui se dit qu'elle ne sait pas qu'il existe et qu'il ne va rien y changer. Ne pas prendre de risque, la peur de la déception amoureuse chez quelqu'un qui en a certainement vécu une ou des autres. Le garçon en question préfère en quelque sorte rêver à cette femme, en faire une princesse. Faire réellement sa connaissance reviendrait à briser un charme. Et il a cette phrase : And we're dancing, through the evening, 'til the morning. Cette inversion (en général on dit du matin au soir et non du soir au matin) est une belle invention littéraire. Enfin il y a le solo de guitare à la fin du morceau, entêtant et romantique... Personnellement j'adore, il y a une esthétisation du sentiment...
Time Watching est aussi une chanson hautement romantique. Je me rappelle qu'elle faisait partie de la Bande Originale du film « Ceux qui m'aiment prendront le train », de Patrice Chéreau. Chanson basée sur la répétition d'un thème et la variation autour de ce thème. A la fin de la chanson, et justement à la fin, il y a cette phrase : Si je tombe amoureux, ce sera pour toujours, alors je ne tomberai jamais amoureux. Se protéger contre la puissance du sentiment amoureux... sentiment qui nous a déjà fait souffrir.
L'universalité du thème de la déception amoureuse en fait un des ressorts privilégiés des chansons pop. Combien de « Come back » ou de « I miss you » dans les chansons que nous écoutons ? Une de celles que je préfère : Missing, de Everything but the girl. « And I miss you, like the deserts miss the rain ».


EVERYTHING BUT THE GIRL : MISSING




« I miss you », c'est à dire la séparation, le manque, sentiments universels.
Autre dimension de la déception amoureuse, la peur de se livrer, de découvrir ses sentiments. Là aussi, toutes sortes de chansons, certaines populaires, d'autres très sophistiquées, s'étendent sur ce thème. En voici deux : l'une, encore de Divine Comedy : Queen of the south, l'autre, une chanson qui passe actuellement à la radio et qui, même si elle peut sembler triviale, dit bien ce qu'il y a à dire : Fallait pas, de Marwa Loud. Fallait pas tout donner.



QUEEN OF THE SOUTH / REINE DU SUD



Anglais
Please don't look at me that way
You'll only make me want to say
Something I will regret
You are April you are May
What a stupid thing to say
Just forgive me and forget
That I ever opened my mouth
And let it all come out, let it all flood out

I am worried for your health
Put something warm around yourself
Don't let your feet get wet
I'm in love and I'm in pain
If I say something stupid again
Oh just forgive me and forget
That I ever opened my mouth
And let it all come out
Let it all flood out
Queen of the South
She has opened my mouth
And let it all come out, let it all flood out

Queen of the South
Queen of the South
Queen of the South
Queen of the South

Something is getting in the way
What it is I cannot say
I wish we had never met

You are April you are May
What a stupid thing to say
Just forgive me and forget
That I ever opened my mouth
And let it all come out, let it all flood out
Queen of the South
She has opened my mouth
And let it all come out, let it all flood out



Français
S'il te plait ne me regarde pas de cette manière
Tu vas juste me donner envie de dire
Quelque chose que je vais regretter
Tu es Avril tu es Mai
Quelle chose stupide à dire
Pardonne moi et oublie
Que j'ai jamais ouvert la bouche
Et tout laissé sortir, tout laissé déborder

J'ai peur pour ta santé
Mets quelque chose de chaud autour de toi
Ne laisse pas tes pieds se mouiller
Je suis amoureux et je souffre
Si je dis encore quelque chose de stupide
Oh pardonne moi et oublie
Que j'ai jamais ouvert la bouche
Et tout laissé sortir
Tout laissé déborder
Reine du Sud
Elle a ouvert ma bouche
Et tout laissé sortir, tout laissé déborder

Reine du Sud
Reine du Sud
Reine du Sud
Reine du Sud

Quelque chose bouche le passage
Ce que c'est je ne peux dire
J'aimerais que nous ne nous soyons jamais rencontrés

Tu es Avril tu es Mai
Quelle chose stupide à dire
Pardonne moi et oublie
Que j'ai jamais ouvert la bouche
Et tout laissé sortir, tout laissé déborder
Reine du Sud
Elle a ouvert ma bouche
Et tout laissé sortir, tout laissé déborder



MARWA LOUD : FALLAIT PAS




Revenons à Everything but the girl. La chanson No Difference, que j'adore et dans laquelle j'aime à m'abîmer, met en scène le moment de la fin possible d'une relation de couple : « You don't make no diffrence to me »... Il y a aussi cette phrase que je trouve sublime : « So you fix a drink, cause it's time to drown : alors tu prépares un verre, car c'est le moment de se noyer ».



EVERYTHING BUT THE GIRL : NO DIFFERENCE




L'amour, toujours l'amour. L'amour éconduit, l'amour qui finit, la peur de perdre l'être aimé (Ne me quite pas de Jacques Brel), l'amour qui fait souffrir. Peut-être suis-je particulièrement sensible à ce type de chansons parce que je suis passé par là... Toutes les étapes du sentiment amoureux ont été traitées par les chansons.

Il y a cette phrase de Louis Ferdinand Céline : "C'est peut-être ça qu'on cherche à travers la vie, rien que ça, le plus grand chagrin possible pour devenir soi-même avant de mourir."

Que faire face à l'amour perdu et à la nostalgie ? Réponse peut-être avec Jean-Louis Murat (qui vient toujours à point) et Entrez dans le rêve, reprise de Gérard Manset.



JEAN-LOUIS MURAT : ENTREZ DANS LE REVE




Oui, entrer dans le rêve et « retrouver l'amour blessé »... Cela me fait immédiatement penser à la chanson Les amours perdus de Serge Gainsbourg : « Mes amours perdues hantent toujours mes nuits »... Il a aussi cette phrase : « Toi, tu m'aimeras, je ne te croirai pas, tout reviendra comme au jour de mes premières amours ».



SERGE GAINSBOURG : LES AMOURS PERDUS




Retour à Divine Comedy et à la chanson The frog princess, avec la phrase qui revient : « You don't really love me ». Ne pas ou ne plus croire à l'amour. The frog princess, vous l'aurez compris, est une femme française.



THE FROG PRINCESS / LA PRINCESSE GRENOUILLE



Anglais
I met a girl, she was a frog princess
I guess I ought to make it clear
That I saw nothing through her see-through dress
Until she whispered in my ear

"You don't really love me and I don't really mind
'Cause I don't love anybody
That stuff is just a waste of time
Your place or mine?"

I met a girl, she was a complete mess
I should've left her well alone—but oh no, not me!
I had to see if underneath that dress
Her heart was really made of stone

"You don't really love me and I don't really mind
'Cause I don't love anybody
That stuff is just a waste of time
Your place or mine?"

I met a girl, she was a frog princess
And yes I do regret it now
But how was I to know that just one kiss
Could turn my frog into a cow?

And now I'm rid of her I must confess
To thinking 'bout what might have been
And I can visualise my frog princess
Beneath a shining guillotine

You don't really love me and Baby that is
alright
'Cause I don't love anybody
I come and go through people's love lives
Your place or mine?



Français
J'ai rencontré une fille, c'était une princesse grenouille
J'imagine que je dois dire clairement
Que je n'ai rien vu à travers sa robe transparente
Jusqu'à ce qu'elle chuchote à mon oreille

"Tu ne m'aimes pas vraiment et ça ne me fait rien
Car je n'aime personne
Tout ça c'est juste une perte de temps
On va chez toi ou on va chez moi ?"

J'ai rencontré une fille elle était complètement en vrac
J'aurais dû la laisser seule - mais oh, non, pas moi !
Je devais voir si sous cette robe
Son coeur était vraiment en pierre

"Tu ne m'aimes pas vraiment et ça ne me fait rien
Car je n'aime personne
Tout ça c'est juste une perte de temps
On va chez toi ou on va chez moi ?"

J'ai rencontré une fille, c'était une princesse grenouille
Et oui je le regrette maintenant
Mais comment étais-je pour savoir que juste un baiser
Pouvait changer ma grenouille en vache ?

Et maintenant que je suis débarrassé d'elle je dois avouer
Que je pense à ce qui aurait pu se passer
Et je peux visualiser ma princesse grenouille
Sous une guillotine qui brille

Tu ne m'aimes pas vraiment et Chérie c'est
très bien comme ça
Car je n'aime personne
Je vais et viens à travers la vie amoureuse des gens
On va chez toi ou on va chez moi ?



Que peut-il y avoir après la perte, après le deuil ? L'amour est-il encore posssible ? Jean-Louis Murat vient une nouvelle fois à notre secours avec Sentiment nouveau (et je termine cet article par cette note d'espoir).



JEAN-LOUIS MURAT : SENTIMENT NOUVEAU




Le titre de mon prochain article : l'amour heureux.



Julien Guerraz


www.mneseek.fr (partage de liens internet culturels)

rond
rond
1 note publique


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir poster une note



Note(s) :
-
Déception
(note publique, créée par Judo73)

triangle










envoyer





Partager cet article sur facebook :
Facebook share
ou
Partager cet article par email





Contact