non
Dernières contributions Le projet Inscription Mon espace Dernières contributions
La culture participative

non


Articles Mneseek

Trajectoire Internet



J'inaugure ici un nouveau type d'articles que je nommerai «Trajectoires Internet». Il s'agira de décrire un cheminement sur le web sous forme de récit, alliant données cognitives et références internet. Ce qu'on appelle généralement le « surf » sur internet peut prendre des formes diverses et variées. Il s'agit de les décrire, l'objectif étant de mettre à jour la nature des interactions possibles entre l'individu et la machine internet.


Ce premier voyage commence par la référence à l'oeuvre de Peter doig. Alors que je parcours les profils des différentes personnes inscrites sur Mneseek, je m'aperçois que mon amie Céline (pseudo : jolyne. Pour ceux que ça pourrait intéresser, Céline est documentariste et elle vit à Paris) est fan de Peter Doig, que j'ai moi même rencontré récemment (pas en vrai bien sûr ! :)). Je décide d'aller sur l'article Mneseek « Que pensez-vous des artistes contemporains » que j'ai créé il y a quelques temps et où Peter Doig est référencé (c'est en préparant cet article que je l'ai rencontré). Il y apparaît comme le cinquième artiste contemporain le plus vendu en 2015-2016. Je clique sur son nom et me retrouve sur la page Google Image rassemblant une bonne partie de ses œuvres.





Peter Doig

Une toile de Peter Doig


Là, émerveillement. Le panorama qui s'ouvre sur l'écran est caractéristique des mosaïques Google Image et permet d'embrasser d'un coup d'oeil disons 30 ou 40 toiles en petit format. C'est très beau. Je descends dans la page (je scrolle), d'autres toiles apparaissent. Je prends conscience qu'internet permet ça : à partir du nom d'un artiste, accéder en un clic à une mosaïque de ses œuvres. Je repense aux peintres du XIXème et du XXème siècle qui pour « capter » telle ou telle évolution de l'art pictural devaient se rendre dans des expositions ou visiter l'atelier de leurs confrères. Aujourd'hui tout est à portée de main ou presque (Encore faut-il avoir l'idée de rechercher « Peter Doig »).
Les œuvres de Peter Doig sont extrêmement belles. Je clique sur certaines images qui s'agrandissent. Google a récemment modifié sa présentation des « Google Image ». On peut désormais, lorsqu'on agrandit une image, accéder à d'autres images similaires. Ce n'est pas très probant dans le cas de Peter Doig, le système me propose des images de détails des peintures de l'artiste. En même temps, j'ai un aperçu du contenu des pages web sur lesquelles se trouvent ces images. L'une d'elle semble être un texte critique sur Peter Doig. J'ai l'idée d'aller vois plus loin et de lire cette critique... Non, trop long, je préfère continuer à regarder les images.
L'une de ces images pointe vers Pinterest. Je clique (Attention, pour pouvoir explorer Pinterest, il faut être inscrit, ce que je vous conseille vivement).



Là, autre émerveillement. La page contient des toiles de Peter Doig mais la présentation est nettement plus belle (graphique par les coins arrondis des images, les images sont plus espacées). Je clique sur une image, d'autres images apparaîssent, je clique encore, encore sur des images. Je m'aperçois alors qu'à chaque clic, Pinterest me propose des images similaires à celles que je choisis. J'aboutis à une mosaïque de toiles contenant des arbres au premier plan et des forêts. C'est encore une fois très beau. Plus loin me voici devant des images de plaines vertes... Tout ce que je vois depuis 5 minutes est presque fantastique, je ne sais pas comment Pinterest fait, par quel algoriyhme, pour arriver à ces résultats mais je suis très impressionné et surtout j'ai l'impression que je pourrais rester 5 minutes devant chacune de ces toiles...
Je tombe alors sur une toile de Vuillard à qui Peter Doig peut effectivement faire penser. Puis des toiles nabis, puis à nouveau des paysages...
Je pense que chacun pourra faire une expérience similaire et pourtant à chaque fois différente. Je note dans ma tête de revenir sur Pinterest... J'ai alors l'idée d'aller plus loin en sauvegardant dans une collection Pinterest les images sur lesquelles je tombe et que je trouve belles. Puis je me dis que cela me prendrait trop de temps, que je le ferai peut être plus tard. Pour l'heure, je préfère dévorer des yeux les peintures qui me sont présentées...






Edouard Vuillard

Une toile d'Edouard Vuillard



Enseignements :

Remarque 1 : Un « voyage » sur internet peut commencer par un événement, sorte de stimulus qui déclenche tout le reste.
Remarque 2 : Un « voyage » pourra donner lieu à des réflexions sur la nature d'internet, sur ce que peut internet.
Remarque 3 : Pourront entrer dans la description d'un « voyage » des données émotionnelles, jugements...
Remarque 4 : Le contenu du « voyage » dépendra des diverses bifurcations (intentionnelles de ma part), c'est à dire en général aux clics. On pourrait parler de sérendipité : entrée en jeu du hasard ou peut-être d'une forme de « hasard guidé »...
Remarque 5 : Un voyage peut donner lieu à une To Do List (liste de choses à faire), en l'occurence : 1/ Réitérer des expériences de ce genre sur Pinterest. 2/ Créer une collection ou des collections sur Pinterest des toiles que je préfère.
Remarque 6 : La description de ces « voyages » pourraient entrer dans une sorte de « formation aux merveilles d'internet » :)



Julien Guerraz




www.mneseek.fr (partage de liens internet culturels)






rond
rond


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir poster une note




triangle










envoyer

2 commentaires



Judo7310-05-2018

Je sais pas, finalement assez peu de temps, 1 heure peut-être

Phenix10-05-2018

Question: combien de temps a duré ce voyage?


Partager cet article sur facebook :
Facebook share
ou
Partager cet article par email
Conditions Générales d'Utilisation

Contact