non
non
Dernières contributions Le projet Inscription Mon espace Dernières contributions
titre_1
titre_1


liste des articles
Antonio Mora - une interview


Antonio Mora

Antonio Mora répond ici à quelques questions concernant son travail d'artiste digital... Il est l'auteur d'une oeuvre étonante, belle, stimulante, qui ne refuse rien à l'appropriation onirique. Ces images sortent-elles de son imagination ? De la nôtre ?


Antonio Mora

JG : Plusieurs interviews de toi sont disponibles sur internet...

AM : Oui, on me demande souvent d'où me vient l'inspiration. Et je réponds finalement souvent la même chose, ce qui m'enuie et s'avère assez prosaïque. Avant même de parler de la poésie ou de la magie que mes images transmettent, il faut parler de leur point de départ, de leur origine. L'origine de mon travail est un mélange entre l'intuition et l'appropriation d'images d'autre personnes.

JG : Devant tes images, on ressent des choses, on se met aussi évidemment à penser. Ton approche est-elle seulement intuitive, voire seulement graphique ?

AM : Mon travail me donne l'impression d'être une sorte de medium entre deux réalités. Cela a beaucoup à voir avec les rêves, une sorte d'introspection permettant de mettre en lumière des archétypes que nous avons tous à l'esprit. Plus que créer, je re-crée. De la même manière que lorsqu'on lit un roman, on se crée, on rêve en quelque sorte, une certaine image des personnages... Je pense que mes images nous rappellent des choses.

JG : Tes oeuvres parlent de culture, de nature, de l'homme et de la femme, du conscient et de l'inconscient. Pourquoi toujours des visages ?

AM : Ces "fantaisies" ont besoin du visage pour être visibles. Cela me motive. J'aime explorer la psychée, quand dans un visage les yeux disparaissent et se remplissent d'autre chose, un paysage, des nuages, la mer...

Antonio Mora

JG : C'est une manière de parler de l'homme...

AM : Ce qui m'intéresse c'est surtout la beauté. J'ai été pendant longtemps directeur artistique et suis un "consommateur" compulsif d'images.

JG : Il y a une phrase de Jean-Luc Godard : "Un paysage, c'est comme un visage". Qu'en penses-tu ?

AM : Cette phrase me va à merveille. Mon travail consiste à associer visages et paysages pour créer une vision de la réalité qui procure une puissante émotion à celui qui la voit. Visages et paysages expriment profondeur et sentiment, beauté, sérénité.

JG : Certains considèrent l'analogie comme le coeur de la pensée humaine (mettre en relation des choses, des circonstances, des paroles...)". Je pense à ce livre que je suis en train de lire : "L'analogie, coeur de la pensée", de Douglas Hofstadter et Emmanuel Sander. Ces considérations te viennent-elles à l'esprit quand tu crées tes images ?

AM : Je suppose, oui. Je dis "je suppose" parce que quand je crée ces images, ma raison cesse de fonctionner. Je suis transporté par d'autres puissances qu'on ne peut définir par des mots. La poésie, l'art, te sentir traversé par une émotion inexplicable échappant à la raison.

JG : Comment trouves-tu tes images ?

AM : Depuis le temps, je dispose d'une banque personnelle d'images. J'utilise aussi des images que je trouve sur Pinterest ou différents blogs que je suis. Mon art s'alimente de ces images que je transforme, que je fusionne. Je suis une sorte de compositeur d'images. J'ai besoin des autres pour travailler. En ce moment je travaille sur le visage d'une russe, une cliente, très belle, qui m'a demandé de créer une oeuvre à partir de son portrait. Dans ce cas précis il s'agit d'une image que l'on me fournit.

JG : Pourquoi deux images, et pas trois, quatre ou plus ?

AM : Je n'ai pas besoin de plus. Parfois j'en utilise une troisième pour le fond par exemple. Quand j'ai découvert cette technique chez d'autres artistes, cela a été comme une révélation. Les oeuvres de Aneta Ivanova ou Matt Wisniewski... C'est grâce à ces artistes que je fais aujourd'hui ce que je fais. J'ai pu développer une manière de m'exprimer qui m'est personnelle. On me dit souvent que mes oeuvres sont très reconnaissables.

Antonio Mora

JG : A part les artistes que tu as cités et qui t'ont directement inspiré, t'intéresses-tu à d'autres mouvements artistiques ou à d'autres artistes ?

AM : J'aime toute l'histoire de l'art. Les surréalistes (si je devais écrire, je crois que j'écrirais de manière surréaliste), j'aime aussi beaucoup la Renaissance italienne. En ce moment je travaille sur des images en lien avec la Renaissance. Le rendu de mes images me paraît parfois renaissant, les couleurs, une certaine aura... J'ai la chance que mon travail soit bien accueilli par le public et je crois même avoir initié une certaine tendance. L'autre jour par exemple, alors que nous faisions une exposition en commun, je suis sorti dans la rue et j'ai vu des affiches de discothèques utilisant la même technique que moi, le même cadre, les mêmes thèmes. On aurait dit que je les avais faites moi-même. Je crois donc avoir en quelque sorte ouvert une porte permettant à d'autres de s'exprimer et de trouver finalement leur propre manière de communiquer.

JG : Où exposes-tu ?

AM : Pratiquement toute mon activité se fait online. Cela fait seulement deux ans que je crée ces montages photos mais le succès a été phénoménal. Je travaille aujourd'hui pour le monde entier, la Turquie, Israël, les Etats Unis, l'Australie... J'ai été invité l'année dernière à la Photo Biennale de Tashkent en Ouzbékistan. Ca a été vraiment incroyable, surtout pour un pays aussi exotique que l'Ouzbékistan. A peine si on ne me reconnaissait pas dans la rue !

JG : As-tu déjà eu envie d'étendre ton travail à la vidéo ?

AM : Il me reste encore beaucoup à explorer avec l'image fixe. Mais si quelqu'un me proposait un jour de collaborer à un projet vidéo, je me poserais la question...

JG : Merci pour cette interview et ces images si inspirantes !

Interview réalisée par Julien Guerraz le 28 Avril 2015

Quelques oeuvres d'Antonio Mora :



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Antonio Mora



Le site d'Antonio Mora :



www.mneseek.fr (partage de liens internet culturels)







rond
rond












Partager cet article sur facebook :
Facebook share
ou
Partager cet article par email

Contact