non
Dernières contributions Le projet Inscription Mon espace Dernières contributions
titre_1
titre_1
non


liste des articles

Gilles (poème)

On passait notre temps à boire du thé et à fumer
A faire de la musique à discuter
Panamé1 panamé1
Qu’est-ce tu deviens ? Qu’est-ce tu deviens ?
Vas-tu toujours à Bastille
Pour te pécho des filles
Vas-tu toujours à Montreuil
Te rouler des trois feuilles

A cette époque on se cherchait
Sur des samplers sur des guitares
Des discussions au téléphone
Tu m’envoyais (plus tard) des instrus
Sur cassette et par la poste
Je retravaillais sur cubase et sur 4 pistes
Sur un ordi pourri vendu par les Gluons

Nous avions des relations ambiguës
On fusionnait
On utilisait notre pôle féminin
On a vécu
Sans se toucher
Une grande part de notre homosexualité

Tu dealais un peu de cannabis
Pour te payer ta consommation personnelle
Gilles
Tu t’appelles Gilles
T’es habile
T’es l’Bart Simpson de l’an 2000

Panamé1
Qu’est-ce tu deviens
Moi j’allais au quartier
Toi t’avais toujours des plans B
Tu jouais du jumbé
Moi d’une guitare volée
Achetée à Minouche
Un dealer un peu louche
Un algérien
Qui se rêvait marocain

Te souviens-tu de ma chambre à Saint-Paul
Je crois que c’était un lieu de création et de parole
Loin de l’école
A présent il n’existe plus
On ne se parle plus
Je le regrette

Panamé1 Panamé1
Tu te souviens ?
On n’se doit rien
On ne doit rien à la vie
La vie ne nous doit rien

5 novembre 2014

Guillaume Ringuet alias Jo Mikael (ringuet.guillaume@wanadoo.fr)

www.mneseek.fr (partage de liens internet culturels)




Vue de Lyon


rond
rond














Partager cet article sur facebook :
Facebook share
ou
Partager cet article par email

Conditions Générales d'Utilisation

Contact